VARICELLE

La varicelle, qu’est-ce que c’est ?

  • Le virus varicelle-zona (VZV) est un herpès virus hautement contagieux qui peut provoquer à la fois la varicelle, habituellement au cours de l’enfance, et le zona généralement bien plus tard dans la vie d’adulte ;
  • Après l’infection primaire par le VZV, le virus reste dormant dans les ganglions nerveux sensoriels et peut se réactiver ultérieurement dans la vie en provoquant un zona;
  • En général bénigne, elle peut être sévère ou redoutable chez les personnes immunodéprimé (cancéreux, diabétiques …).

Comment se fait la transmission de la varicelle ?

La transmission du virus de la varicelle peut se faire par :

  • Contact direct avec le liquide des lésions cutanées (vésicules). Généralement un individu infecté est contagieux 24 à 48 heures avant l’apparition des premiers boutons jusqu’à ce que les lésions soient sèches et recouvertes d’une croûte ;
  • Voie respiratoire suite à l’inhalation de gouttelettes de salive émises par une personne malade (toux, éternuement…) ;

Attention ! Un sujet atteint de zona peut également transmettre la varicelle à un individu ne l’ayant jamais contractée.

Quels sont les symptômes de la varicelle ?

Les symptômes apparaissent en moyenne dans les 14 jours qui suivent la contamination :

  • Fièvre, céphalées et éventuelles douleurs abdominales pendant 24 à 48H ;
  • Une éruption vésiculeuse:  boutons rouges, donnant lieu à des démangeaisons, disséminés sur tout le corps et en particulier sur le cuir chevelu, la face, le tronc…
  • L’atteinte des muqueuses est habituelle (bouche, les espaces interdigitaux, les organes génitaux…).

Au bout de quelques jours, au fur et à mesure de leur apparition, les boutons sèchent et forment une croûte.

Des petites cicatrices peuvent persister sur la peau surtout en cas de grattage des lésions ou suite à une surinfection bactérienne.

Quelles sont les complications possibles ? 

  • La surinfection bactérienne des lésions cutanées ;
  • L’atteinte pulmonaire (broncho-pneumopathies) ;
  • L’atteinte neurologique (méningo-encéphalites) ;
  • Trouble de la coagulation du sang : diminution des plaquettes dans le sang; troubles hémorragiques… ;
  • Des formes graves et étendues de varicelle sont parfois observées chez le nourrisson ou les personnes présentant un déficit immunitaire…

Quels traitements pour la varicelle ?

Le traitement de la varicelle reste principalement symptomatique.

Pour éviter tout risque de complications, suivez attentivement ces conseils :

  • Demandez conseil à votre médecin ;
  • Lavez-vous les mains correctement et fréquemment ;
  • Évitez de gratter ou de frotter les zones qui démangent pour éviter des cicatrices indélébiles ;
  • Coupez-vous les ongles courts afin d’éviter d’endommager la peau en se grattant ;
  • Prenez des bains tièdes avec du savon doux et rincez-vous bien ;
  • Désinfectez les lésions cutanées ;
  • Appliquez une crème hydratante apaisante après le bain pour adoucir et rafraîchir la peau.

Version arabe de l’article

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer