VACCINS ANTI-COVID-19 LUEUR D’ESPOIR

Quelle est la politique adoptée pour la prise en charge de la pandémie liée au Sars-CoV-2?

La présence de la pandémie de Sars-CoV-2 a imposé la mise en place d’une  stratégie à plusieurs approches:

  • La prévention contre la maladie en utilisant les mesures barrières : confinement, couvre-feu et le respect strict des gestes barrières (la distanciation physique, le lavage correcte et répété des mains et le port correct de masque …) ;
  • La recherche d’un traitement médical spécifique de la maladie COVID-19. Malheureusement, ce traitement antiviral curatif n’existe pas pour le moment ;
  • La recherche d’un vaccin pour briser la chaine de transmission et de la circulation du virus Sars-CoV-2. La vaccination de masse reste une lueur d’espoir pour freiner la progression de cette maladie et éradiquer le virus.

Restons vigilants et respectons les mesures
préventives à l’échelle individuelle et collective

Pourquoi la vaccination est la meilleure protection contre la COVID-19 ?

A défaut d’un traitement curatif et efficace de la maladie Covid-19 et vu que la pandémie persiste encore, la fabrication d’un vaccin pour protéger la population mondiale reste la meilleure solution pour :

  • Aider le système sanitaire à :
    • Diminuer l’apparition des formes graves et des cas mortels de la maladie COVID-19 ;
    • Améliorer l’offre de soins non COVID-19 … ;
  • Limiter les impacts négatifs de la pandémie liée au Sars-CoV-2 :
    • Psychologique : réduire l’anxiété, le stress, la dépression… ;
    • Sociales et économiques.

Se défendre face à une pandémie virale est à la fois
une responsabilité individuelle et collective

Quels sont les types de vaccins développés contre le virus Sars-CoV-2?

Le vaccin inactivé 

Il est développé, selon une technique bien connue, à partir d’un virus complètement inactivé par un traitement chimique au laboratoire, et qui ne peut pas être impliqué dans la survenue de maladie. Mais il est capable d’induire une réponse immunitaire (la production d’anticorps neutralisants).

Exemple de vaccin inactivé :

  • Vaccin contre la grippe ;
  • Vaccin contre la poliomyélite ;
  • Vaccin contre la rage.

Le vaccin à vecteur viral 

La production de ce vaccin est basée sur une technologie qui utilise comme support un Adénovirus modifié (virus responsable du rhume…) qui ne se réplique pas et à qui on a incorporé la protéine S «spicules» du virus Sars-CoV-2 pour induire la fabrication des anticorps (réponse immunitaire).

Exemple de vaccin à vecteur viral : vaccin contre le virus Ebola.

Le vaccin à base de protéines

Ce vaccin contient des fragments anodins de protéines ou d’enveloppe protéique du virus Sars-CoV-2 pour induire la fabrication des anticorps (réponse immunitaire).

Exemple de vaccin à base de protéine : vaccin contre les virus du papillome humain (VPH)

Les vaccins à ARN et à ADN

La fabrication de ces deux types de vaccin est fondée sur une technique nouvelle utilisant un segment d’ARN ou d’ADN du virus, génétiquement modifié, qui n’ont pas le pouvoir d’infecter la personne vaccinée, codant pour la fabrication d’une protéine telle la protéine S «Spicules» présente à la surface du virus Sars-CoV-2. Cette protéine entraîne une réponse immunitaire en toute sécurité.

Est-ce que la vaccination contre le virus Sars-CoV-2 présente des effets secondaires ?

Les effets secondaires pour tout vaccin sont possibles. Heureusement, aucun effet secondaire majeur n’a été rapporté pour le moment.

Les principales réactions indésirables détectées sont secondaires à la réponse immunitaire vaccinale et diffèrent d’une personne à l’autre et ne sont pas inquiétantes.

Deux types d’effets secondaires de la vaccination contre le virus Sars-CoV-2  ont été rapportés :

  • Réactions locales (Endroit de l’injection) : douleur, gonflement, rougeur et prurit ;
  • Réaction systémique : fièvre, fatigue, nausées, céphalées.

Quelle est la stratégie vaccinale adoptée au Maroc ?

La vaccination sera gratuite, suite aux directives de Sa Majesté le Roi Mohamed VI, et va cibler les personnes âgées de 18 ans et plus en priorisant :

  • Les professionnels de santé, les autorités publiques, les forces de sécurité et les professionnels de l’enseignement ;
  • Les personnes âgées ;
  • Les sujets à risque avec une pathologie chronique (diabète, maladies cardio-vasculaires,…).

Est-t-il toujours important de maintenir les mesures barrières après la vaccination ?

Dans l’attente d’une immunité collective, contre le virus Sars-CoV-2, qui sera assurée par une vaccination efficace en masse, il est important, même pour ceux qui ont reçu un vaccin, de :

  • Continuer à respecter les mesures générales de prévention : la distanciation physique, le lavage correcte et répété des mains et le port  correct de masque;
  • Rester chez soi si apparition de signes de maladie et consulter un médecin pour un dépistage précoce et une prise en charge correcte de la maladie ;
  • S’informer de source fiable.

La vaccination anti-covid-19 est une lueur d’espoir pour
se
protéger et protéger ceux qui nous entourent

Pour plus d’information, je vous invite à visitez le portail de la campagne de vaccination contre le coronavirus: https://www.liqahcorona.ma 

Version arabe de l’article

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer