CANCER DU COL DE L’UTERUS “Papilloma Virus Humain (HPV)”

Papilloma Virus Humain«HPV», qu’est ce que c’est ?

  • C’est un virus qui se trouve sur la peau et les muqueuses;
  • C’est un virus très banal qui, le plus souvent, ne donne aucun signe d’infection ;
  • La plupart des infections à Papillomavirus sont latentes (ne donnant pas de signes apparents) ou transitoires ;
  • Les lésions causées par ces virus (verrues, condylomes) peuvent régresser spontanément ;
  • L’infection chronique par certains types de virus “HPV” peut donner certains types de cancers à long terme, tels que :
    • Cancer du col de l’utérus ;
    • Cancer du pénis ;
    • Cancer de l’anus

Comment se fait la transmission du virus “HPV” ?

La transmission du virus “HPV” peut se faire :

  • Par contact direct de la peau ou des muqueuses ;
  • Lors de rapports sexuels avec ou sans pénétration : toutes les pratiques sexuelles sont à risque, y compris les rapports bucco-génitaux ou de la main aux organes génitaux…
  • De la mère à l’enfant au moment de l’accouchement.

Comme le virus “HPV” peut être présent à la fois sur la peau et les muqueuses ano-génitales, l’utilisation des préservatifs ne protège que partiellement de la contamination

Quels sont les symptômes d’une infection à HPV ?

La plupart des infections à HPV surviennent en l’absence de signes et disparaissent sans traitement en quelques années.
L’infection à papillomavirus humain (HPV) est une infection très répandus et peut être à l’origine de :

  • Maladie cutanée, comme les verrues des doigts ou plantaires (qui s’attrapent dans les piscines) ;
  • Verrues génitales «Condylomes» ;
  • Lésions précancéreuses ;
  • Cancers du col de l’utérus, de la prostate ou de la vulve …

Comment peut-on prévenir le cancer du col de l’utérus ?

Deux méthodes de prévention permettent de réduire le risque de cancer du col utérin :

  • La prévention primaire consiste à éviter l’infection initiale par la vaccination anti-HPV des jeunes filles adolescentes avant le début de l’activité sexuelle ;
  • La détection précoce et le traitement des lésions précancéreuses peuvent éviter le développement du cancer du col.

La fidélité et l’abstinence sont des règles d’or en matière de prévention du cancer du col de l’utérus

Version arabe de l’article

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer