Attention, c’est un danger pour la santé !

Chicha, c’est quoi ?

Connue aussi bien sous le nom de water-pipe, narguilé ou hooka selon la région du monde où l’on se trouve.
C’est une pipe à eau qui fonctionne à l’aide du charbon, dans laquelle le tabac est mis dans un petit réservoir et recouvert de papier d’aluminium troué. La fumée passe ensuite dans de l’eau, puis elle est aspirée par la personne qui fume la chicha au travers d’un tuyau souple.

Idée fausse : le passage de la fumée dans l’eau élimine les toxiques    

Beaucoup de jeunes pensent à tort que la fumée du narguilé est moins nocive. En effet, tous les tests scientifiques ont démontré que l'eau du vase du narguilé ne filtre pas les substances nocives de la fumée du tabac que vous inhalez, pire encore, l’eau refroidit la fumée, ce qui a pour conséquence : une inhalation plus longue et plus profonde.

Faites un test en plaçant un papier absorbant entre l'embout de la pipe et votre bouche, vous allez vous apercevoir que des substances marqueront le papier.   

Une étude récente montre que les particules émises par le narguilé sont beaucoup plus petites et en plus grande quantité que celles émises par la cigarette. Cela laisse comprendre que la fumée passive produite par le narguilé est en fait beaucoup plus dangereuse. En effet, ces particules invisibles, vu leur petite taille, pénètrent profondément dans l’organisme en traversant toutes les barrières naturelles de protection.

Quel est le danger de la fumée de la chicha ?

  • "L’OMS estime qu’une cigarette est fumée en 8 à 12 bouffées sur une durée de 5 à 7 minutes, tandis que la chicha est fumée en 50 à 200 bouffées sur une durée de 40 à 60 minutes.
  • La teneur de la fumée de la chicha en produits toxiques (béryllium, chrome, cobalt, plomb et nickel…) est plus élevée que celle de la fumée de cigarette. 
  • Le mode de combustion du charbon du narguilé, provoque une entrée massive du monoxyde de carbone (CO) dans les poumons, dont l’effet direct est une réduction de l’apport d’oxygène dans tout l’organisme, conduisant à une asphyxie des organes. Ce gaz contamine aussi l’air autour du fumeur. Ainsi, le taux de CO en suspension dans l'air mesuré dans les bars à narguilé dépasse très souvent et largement le niveau d'alerte. 
  • La chicha doit être considérée comme un produit de tabac nocif et doit donc être assujetti aux mêmes règles que la cigarette.
 Fumer la chicha accroit fortement les risques de cancers du poumon, des lèvres, de la vessie et des voies aérodigestives supérieures

La chicha peut-elle transmettre des maladies ? 

Il est fréquent pour un groupe de jeunes de partager un narguilé. L’embout qui passe de bouche en bouche peut constituer un moyen de transmission de germes tels que les virus de l’herpès et de l’hépatite et le bacille responsable de la tuberculose... 

Il a été observé dans certains pays une augmentation des cas de tuberculose associée à l’usage en groupe du narguilé.

Selon l’OMS : « Le fumeur de pipe à eau, et la personne exposée à la fumée passive provoquée par la pipe à eau, encourent les mêmes risques de maladie que le fumeur de cigarette, y compris le cancer, les maladies cardiaques, les maladies respiratoires, et des effets délétères (néfastes) durant la grossesse ».

La chicha est responsable de :

  • Troubles hormonaux (déficit en œstrogènes et d’une hyper androgénie) ; 
  • Trouble de la fécondité (chez la femme et chez l’homme) ;
  • Atteinte des cordes vocales ; 
  • Fragilité osseuse (ostéoporose) ; 
  • Cancer du col de l’utérus, cancer du sein ; 
  • Ménopause précoce ; 
  • Fausses couches spontanées, accouchements prématurés… ;
  • Ulcère gastro-duodénal ;
  • Cheveux moins souples, plus ternes ; 
  • Dents jaunes, entartrées, infections des gencives, haleine de "phoque" ; 
  • Trouble de l’odorat et du goût ; 
  • Fatigue, migraines ; 
 

 

POURQUOI EVITER L’UTILISATION DE LA CREME “SHIRLEY”

Tatouage 
Vitamines c’est quoi ?

Boissons énergisantes

 

 
 

Newsletter