GASTRITES

Gastrite, c’est quoi ?

Une atteinte inflammatoire de la muqueuse de l’estomac. Celle-ci peut être aiguë ou chronique.

Quels sont les causes et facteurs de risque ?

Les gastrites aiguës peuvent avoir différentes origines :

  • Bactérienne, virale, toxique (l’alcool) …;
  • Médicamenteuse : Anti-inflammatoires (aspirine, …), anti-infectieux…

Le facteur déterminant semble être l’agression répétée de la muqueuse de l’estomac par un de ces éléments. La gastrite peut aussi être due au stress et se révèle souvent par une hémorragie.

Les gastrites chroniques

Les principales causes des gastrites chroniques sont :

  • La maladie de Biermer qui est une affection auto-immune ;
  • Une cirrhose ;
  • Une endocrinopathie ;
  • Une avitaminose ;
  • La dénutrition ;
  • L’alcoolisme ;
  • L’allergie ;
  • Des maladies du sang;

Certaines gastrites accompagnent d’autres maladies de l’estomac telles que : ulcère, cancer, hernie hiatale etc….

Quels signes cliniques ?

Dans le cas d’une gastrite aiguë, nous retrouverons parmi les signes les plus apparents :

  • Douleurs vives, parfois brutales ;
  • Crampes abdominales;
  • Brûlures au niveau de la partie médiane et supérieure de l’estomac;
  • Vomissements associés.

Dans le cas d’une gastrite chronique, nous retrouverons les signes suivants :

  • Troubles de digestion (ballonnement, inconfort, malaises…) ;
  • Brûlures au niveau de la partie médiane et supérieure de l’estomac;
  • Reflux ;
  • Syndrome ulcéreux ;
  • Une anémie peut être également constatée.

Quel traitement ?

  • Un avis médical est nécessaire pour poser le diagnostic;
  • La confirmation du diagnostic peut nécessiter dans certains cas un examen par une fibroscopie digestive qui permet de voir directement l’état des muqueuses et de faire des prélèvements (biopsie) en vue d’une analyse;
  • Chaque gastrite a son traitement propre avec un arrêt de l’agent causal si cela est possible. Le plus souvent des antiacides sont prescrits;
  • Un nouveau mode de vie est nécessaire afin de changer ses habitudes quotidiennes. En effet, pour favoriser la guérison, la personne va devoir :
    • Eviter les situations stressantes ;
    • Eviter les aliments irritants comme l’alcool, les épices ;
    • Eviter l’automédication (l’aspirine et les anti-inflammatoires non-stéroïdiens…) ;
    • Adopter une bonne hygiène de vie;

Version arabe de l’article

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer