Maladies

les hepatites

Qu’est-ce que l’hépatite ?

Les hépatites sont une maladie inflammatoire du foie qui se regroupent en 2 grandes catégories :

 Les hépatites virales causées par des virus désignés par les lettres A, B, C, D et E ;
 Les hépatites non virales provoquées par l’ingestion de produits toxiques pour le foie tel que l’alcool, certains médicaments, les produits chimiques toxiques, etc.

Hépatite virale A (HVA)

Quel est le mode de transmission de l’hépatite virale A ?

Le virus de l’hépatite A (VHA) est présent dans le sang et les selles du sujet infecté. Il peut être transmis par les mains sales ou des aliments contaminés, en particulier :

 L’eau de boisson ;
 Les fruits et les crudités ;
 Les coquillages et crustacés crus ou insuffisamment cuits ;
 …
La maladie est étroitement associée :

 Au manque d’eau potable ;
 A une nourriture impropre à la consommation ;
 A l’insuffisance de l’assainissement ;
 A une mauvaise hygiène personnelle…
Quels sont les principaux signes de la maladie ?
L’HVA est une maladie asymptomatique dans la plupart des cas et peut passer inaperçue.
La plupart des personnes infectées par l’hépatite virale A se rétablissent naturellement et acquièrent une immunité.
Les symptômes courants peuvent être :

 Syndrome grippal (fatigue, fièvre et maux de tête) ;
 Perte d’appétit ;
 Diarrhées, nausées, douleur abdominale ;
 Mauvais état général ;
 Urines foncées ;
 Ictère : coloration jaune de la peau et du blanc des yeux…
Comment prévenir la maladie ?
Se laver régulièrement les mains après :

 Avoir été aux toilettes ;
 Avoir changé une couche ;
 Avant de préparer ou de consommer des aliments…

HÉPATITE VIRALE B

Quel est le mode de transmission de l’hépatite virale B ?

Le virus de l’hépatite B est très contagieux, il peut survivre en dehors du corps pendant au moins 7 jours. Sa transmission peut se faire par :

 Exposition à du sang contaminé ;
 Rapports sexuels non protégés avec une personne infectée ;
 Transmission de la mère à l’enfant au moment de l’accouchement ;
 Partage des objets personnels avec une personne infectée (brosse à dents, rasoir, coupe ongles, aiguille, matériel pour renifler de la drogue…) ;
Quels sont les principaux signes de la maladie ?
En général, la phase aiguë de la maladie est asymptomatique. Cependant, certaines personnes peuvent présenter une maladie aiguë avec des symptômes qui durent plusieurs semaines :

 Syndrome grippal (fatigue, fièvre et maux de tête) ;
 Mauvais état général ;
 Nausées, vomissements et douleurs abdominales ;
 Coloration sombre des urines ;
 Jaunissement de la peau et des yeux (ictère)…
Chez certaines personnes, le virus de l’hépatite B peut occasionner une infection chronique du foie susceptible d’évoluer ultérieurement en cirrhose hépatique (affection chronique du foie) ou en cancer du foie.

Comment prévenir la maladie ?

 Le vaccin contre l’hépatite virale B permet la prévention du cancer du foie secondaire à la maladie.
 Ne partagez pas vos objets personnels (brosse à dents, rasoir, coupe-ongles, aiguille…) ;
 Utilisez de préservatifs pendant les rapports sexuels est recommandée;

Le calendrier national recommande 4 prises du vaccin contre l’hépatite virale B :
1ère dose dans les 24 heures après la naissance.
Si ceci n’a pas été possible, l’administrer avec le BCG ;

 2ème dose à l’âge de 2 mois ;
 3ème dose à l’âge de 3 mois ;
 4ème dose à l’âge de 4 mois.
HÉPATITE VIRALE C

Quel est le mode de transmission de l’hépatite virale C ?

Le virus de l’hépatite C se transmet essentiellement par :

 Le contact avec le sang (usage de drogue par voie intraveineuse, tatouage, piercing…) ;
 De la mère infectée à son enfant lors de l’accouchement ;
 Le partage des objets de soins personnels tels que rasoirs, brosses à dents, ciseaux à ongles, et d’autres instruments  de manucure ou pédicure peuvent être facilement contaminés par du sang ;
Voie sexuelle.

Quels sont les principaux signes de la maladie ?

Généralement, au cours de ses premiers stades, l’hépatite C est asymptomatique et les signes de l’infection sont bénins et peuvent inclure :

 Fatigue excessive ;
 Fièvre ;
 Démangeaisons ;
 Nausées, vomissements ;
 Manque d’appétit ;
 Douleurs musculaires, articulaires ;
 Douleurs au niveau de l’hypochondre droit (la zone abdominale où se trouve le foie) ;
 Ictère (jaunissement de la peau et du blanc des yeux) ;
 Coloration sombre des urines…
Quand la maladie se déclare, elle peut avoir plusieurs conséquences parmi lesquelles :

 la survenue d’une cirrhose (affection chronique du foie) ;
 le cancer du foie.
De nombreux patients sont infectés par le virus sans le savoir (porteur sain). D’où l’importance du dépistage précoce (bilan sanguin)

Comment prévenir la maladie ?

Il n’existe pas de vaccin contre l’hépatite C. Par conséquent, la prévention de l’infection par le VHC passe par la réduction du risque d’exposition au virus :

 Au niveau des établissements de soins de santé ;
 Lors des rapports sexuels (l’utilisation régulière et correcte des préservatifs) ;
 Arracheurs de dents, hejjams…
 Chez les populations à haut risque tels que les consommateurs de drogues injectables ;
Vaccination contre les hépatites A et B pour éviter une co-infection.
Quel est le traitement ?

Une consultation médicale est obligatoire pour :

 Préciser le diagnostic (examen clinique, bilan …) ;
 Prescrire un traitement adapté ;
 Evaluer l’efficacité du traitement à travers des tests mesurant la quantité de virus présente dans le sang ;
 Suivre l’évolution de la maladie.
En plus du traitement médical, quelques règles d’hygiène s’avèrent nécessaires telles que :

 Le repos ;
 Une substitution liquidienne en cas de vomissements et de diarrhées ;
 Un régime excluant les aliments gras comme les fritures…