Soyez Curieux

SOUFFREZ-VOUS DE «SELFITIS»

Selfitis (Selfite), c’est quoi ? 

Le Selfie est un terme inventé en 2014 qui désigne une dépendance élevée à la prise de photo de soi-même à bras portant avec son téléphone portable.

Le Selfitis désigne l’envie incontrôlable de se prendre en photo sans arrêt avec son téléphone portable (au saut du lit, dans l’ascenseur, devant un arrêt de bus, près du train, face au miroir et même après un bain…) et de les afficher sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter ou Instagram…).

Ces pratiques de plus en plus courantes peuvent induire des comportements dangereux. Elles sont considérées comme des moyens pour :

  • Compenser le manque de l’estime de soi ;
  • S’intégrer au groupe de leurs pairs ;
  • Combler un vide dans l’intimité ;
  • Avoir du succès et être séduisant ;

Le Selfie aide à rendre le style de vie animé et zen.
Toutefois, il vaut mieux faire l’équilibre

 

Le Selfitis serait-il lié à une forme de trouble mentale ?

Selon une étude, publiée dans le Journal international de la santé mentale et de la toxicomanie, cette distraction obsessionnelle et compulsive est considérée comme une véritable addiction et elle est aujourd’hui reconnue comme un trouble mental.

L’Association Américaine de Psychiatrie a défini trois niveaux de gravités de la Selfite :

  • Le niveau limite (ou borderline) : prendre des photos de soi-même au moins trois fois par jour sans les publier sur les réseaux sociaux ;
  • Le niveau aigu : prendre des photos de soi-même au moins trois fois par jour et affichage de chacune des photos sur les réseaux sociaux ;
  • Le niveau chronique : avoir une envie incontrôlable de se photographier toute la journée en postant au moins six portraits par jour.
Quels sont les inconvénients du Selfitis ?

Se prendre sans cesse en photo présente des risques sur la santé physique et psychique et en voici les principaux ennuis :

  • Devenir le prisonnier de son téléphone jour et nuit ;
  • Diminuer le temps nécessaire à tes études ;
  • Négliger d’autres activités plus importantes telles que : sport, lecture… ;
  • Perdre le sens de la vie privée et de l’intimité ;
  • Prendre des risques pour avoir de meilleures photos :
  • Chute avec risque de fracture (coude, fémur ou bassin) ;
  • Noyade ;
  • Décès…

Vu que les photos publiées sur les réseaux sociaux
sont loin de refléter la réalité et la vraie vie,
essayez de prendre du recul par rapport
à la prise obsessionnelle d’autoportraits