Dossier du mois

RAMADAN « Occasion pour adopter un mode de vie sain »

Ramadan, mois sacré, est le neuvième mois du calendrier lunaire musulman.
Le jeûne « sawm » est l’un des cinq piliers de l’islam :

  • La chahada ;
  • Les 5 prières quotidiennes ;
  • Le jeûne (sawm) ;
  • L’impôt annuel ;
  • Le pèlerinage à la Mecque.
Qu’est-ce que le jeûne ?

C’est un acte de religion qui consiste à se retenir et à s’abstenir, de l’aube jusqu’au coucher du soleil, de consommer de la nourriture, de boire des liquides, de fumer et d’avoir des relations sexuelles.

Quelles sont les obligations du jeûne ?

Pour les musulmans, les obligations de jeûne sont au nombre de deux :

  • L’intention de jeûner ;
  • L’abstinence des choses qui rompent le jeûne : depuis l’apparition de l’aube jusqu’au coucher du soleil.

Cependant, il est autorisé à certaines personnes de reporter le jeûne ou de ne pas avoir à l’effectuer, c’est le cas de :

  • La femme en période de menstruations ou de lochies (après accouchement) ;
  • La femme enceinte ;
  • La femme allaitante ;
  • Le voyageur ;
  • Le malade : si on craint l’aggravation ou la prolongation de la maladie à cause du jeûne.
Quels sont les modifications induites par le jeûne ?

Modifications physiologiques

  • Diminution de la sécrétion de l’insuline (hormone hypoglycémiante), des hormones sexuelles et thyroïdiennes et de la gastrine (hormone stimule la sécrétion d’acide gastrique) ;
  • Augmentation de la synthèse du glucagon (hormone hyperglycémiante), de l’hormone de croissance et du cortisol (hormone de stress) ;
  • Absence d’apports hydriques pendant le jeune va entraîner une adaptation de l’organisme en réduisant les pertes hydriques ;
  • Modifications biologiques de la glycémie, de la calcémie, du taux de cholestérol total…

Modifications du rythme de vie 

  • Trouble du rythme de sommeil :
    • Une diminution du temps de sommeil (2 à 4 h). Ce qui est à l’origine de certains comportements agressifs durant la journée.
  • Troubles diététiques :
    • Changement des horaires des repas ;
    • Augmentation de la ration alimentaire et calorique ;
    • Modifications de la composition des repas qui deviennent pauvres en fruits et en légumes.
    • Diminution globale de l’activité physique avec peu d’exercice physique ou au contraire un excès d’exercice avant la rupture du jeune ou nocturne ;
    • Réduction du nombre d’heure de travail…
Comment mieux vivre son ramadan ?
  • Entraîner votre corps à la pratique du Ramadan en jeûnant pendant quelques jours du mois de Chaâbane ainsi que celui de Chawal qui constitue un retour progressif à la normale ;
  • Fractionner la rupture du jeûne pour ne pas malmener son estomac ;
  • Rompre son jeune avec les dattes et l’eau s’avère extrêmement bénéfique ;
  • Eviter les excès de sucres rapides et de graisses et les remplacer par des féculents, des fruits et des légumes ;
  • Privilégier dans le repas du Shour des produits laitiers, des boissons abondantes, des aliments contenant des sucres lents (semoules, farines, céréales et fruits) ;
  • Opter pour des infusions de plantes non sucrées (menthe, verveine…) ;
  • Eviter les excitants: café, chocolat, thé, boisson gazeuse
Comment s’hydrater dès la rupture du jeûne ?
  • Boire de l’eau sans avoir forcément soif (boire au moins 1,5 litre d’eau par jour) ;
  • Eviter les activités physiques intenses car le jeûne diminue les performances physiques et augmente le risque d’apparition des effets néfastes, tel que :
    • L’hypoglycémie qui se manifeste par des :
      • Tremblements ;
      • Vertiges ;
      • Troubles de l’équilibre ;
      • Nausées, vomissements ;
      • Maux de tête ;
      • Troubles de la vigilance…
    • Accident tendino-musculaire
      • Crampes musculaires ;
      • Tendinite ;
      • Déchirure  musculaire ;
      • Claquage…
    • Hyperthermie d’effort qui peut engendrer un accident cardiaque, un accident vasculaire cérébral ou même la mort subite.

Tous ces risques sont majorés chez les personnes diabétiques,
cardiaques et/ou chez les fumeurs. Il en est de même
pour celles qui n’ont jamais pratiqué une activité sportive

 

Par conséquent, si vous souhaitez commencer à faire du sport, Ramadan n’est pas le moment idéal pour commencer un sport, il est préférable de s’entraîner régulièrement avant ce mois. Mais si vous voulez bouger plus que d’habitude durant ce mois, voici quelques règles :

  • Demandez conseil à votre médecin ;
  • Optez pour une activité douce ;
  • Commencez par une marche de 10 à 15 min et augmentez progressivement le temps de 10 min chaque jour ;
  • Ne pas dépasser 30 min par jour ;
  • Si vous souhaitez faire de l’entrainement en fin d’après-midi, arrangez-vous pour que la durée entre la fin de l’exercice et la rupture du jeûne soit très courte, et ce, pour pouvoir se réhydrater puis se nourrir peu de temps après.
Comment mieux gérer son sommeil ?
  • Se coucher avant minuit, pour ne pas manquer de sommeil ;
  • Pour les accro au café, transformer le Shour en petit-déjeuner. Il est possible de se rendormir par la suite car les effets du café ne se manifestent qu’environ une demi-heure après son ingestion ;
  • Accomplir les tâches exigeant de la concentration le matin et expédier les affaires courantes en début d’après-midi ;
  • Faire une courte sieste durant la journée, surtout en début d’après-midi, reste bénéfique pour reprendre ses forces pour le reste de la journée.
Jeûner, pour quels intérêt ?
  • Jeûnez pour avoir plus d’énergie et purifier l’organisme de ses toxines
    Durant le jeûne, l’énergie dépensée lors de la digestion de la nourriture consommée sera utilisée pour débarrasser l’organisme des substances toxiques et des tissus défectueux et abandonner les mauvaises habitudes.
    Cette opération atteint son sommet lors du jeûne islamique (1 mois). Ce qui garantit à votre corps une vie longue et saine.
  • Jeûner pour moins de stress
    Le jeûne contribuer à :

    • L’amélioration du fonctionnement de l’organisme y compris celui du cerveau ;
    • Un soulagement des névroses et un sentiment d’apaisement ;
    • La diminution de l’anxiété, du stress et même de la dépression
  • Jeûner pour arrêter de fumer
    Le jeûne aide à arrêter de fumer et à nettoyer le corps des toxines dont la nicotine. En même temps, il purifie le sang, ce qui diminue rapidement l’envie de fumer.
  • Jeûner reste bénéfique pour la santé
    Il permet :

    • De rester en bon état d’âme, stable émotionnellement. Cette béatitude aide au bon fonctionnement des systèmes de l’organisme et augmente le niveau de l’immunité pendant la période de jeûne.
    • La diminution du taux du mauvais cholestérol dans le sang, ce qui réduit considérablement les risques des maladies cardio-vasculaires ;
    • L’amélioration de certaines maladies du système digestif tel que la dyspepsie, la constipation chronique, les colites… ;
    • La perte de poids de 5 à 10% ;
    • De prévenir l’apparition de certaines maladies telle que l’obésité, l’hypertension artérielle, le diabète… ;
    • La régénération cellulaire qui permet aux jeûneurs de paraître plus jeunes que ceux qui ne jeûnent pas ;