Maladies

RAGE

Qu’est-ce que la rage  ?
  • La rage est une maladie infectieuse d’origine virale qui touche le cerveau et la moelle épinière ;
  • Elle se transmet accidentellement à l’homme par la peau suite à une morsure par un animal enragé (principalement les chiens);
  • Elle peut être mortelle en absence de prise en charge rapide.
Comment se fait la transmission  ?

La contamination humaine résulte le plus souvent d’une :

  • Morsure par un animal enragé et excréteur du virus ;
  • Griffure (chat) ;
  • Manipulation d’un animal enragé (mort ou vivant) ;
  • Léchage sur une plaie fraiche ou sur une muqueuse.
Quels sont les principaux signes la maladie  ?
  • La rage chez l’animal (domestique ou sauvage) peut se manifester par :
    • Une salivation abondante ;
    • Une hyperactivité ;
    • Une agressivité ou au contraire une absence d’agressivité (langue pendante, absence d’aboiement) ;
    • Une diarrhée.

La mort survient en général en moins de deux semaines.

  • La rage chez l’Homme peut se manifester par :
    • Douleurs, fourmillements, démangeaisons ou sensations de brûlures inexpliquées à l’endroit de la blessure ;
    • Fièvre, maux de tête ;
    • Sensations de malaise, fatigue ;
    • Perte d’appétit ;
    • Nausées, vomissements ;
    • Diarrhée ;
    • Anxiété, tristesse, irritabilité, insomnie, cauchemars…

La propagation du virus dans le système nerveux central entraîne une inflammation progressive et mortelle de l’encéphale et de la moelle épinière.

A retenir
Une fois les symptômes de la rage apparus, on ne peut pas
la soigner. La mort est inévitable

 

Que faire en cas de morsure par un animal suspect  ?
  • Éliminez les corps étrangers s’il y en a ;
  • Nettoyez immédiatement et abondamment la plaie à l’eau et au savon pendant 5 minutes ;
  • Séchez et désinfectez avec une solution antiseptique ;
  • Consultez un médecin en urgence.

L’animal suspect doit être examiné par un vétérinaire
pour vérifier qu’il n’a pas la rage

 

Quelles sont les mesures de prévention de la rage à votre niveau  ?

Voici quelques conseils :

  • Respect de la vaccination des animaux selon le calendrier vaccinal préconisé ;
  • Mise en garde face à un changement de comportement des animaux ;
  • Eloignement et déclaration de tout animal suspect.

Tout animal dont le comportement est inhabituel doit
être examiné en urgence par un médecin vétérinaire