Maladies

OREILLONS « Parotidite »

Les oreillons, c’est quoi ?
  • Les oreillons ou parotidite virale ou encore parotidite ourlienne est une maladie virale, très contagieuse, des glandes salivaires.
  • Cette maladie est le plus souvent bénigne chez les enfants, cependant chez les adolescents et les jeunes adultes elle peut être la cause de sérieuses complications, telles que : orchite (gonflement des testicules), stérilité
Comment se fait la transmission de la maladie ?

Le virus des oreillons peut vivre dans le nez, la bouche et les yeux ainsi que sur la peau. La transmission du virus peut se faire :

  • Par contact direct (embrasser une personne infectée…) ;
  • Par l’air, lorsqu’une personne infectée tousse, éternue ou parle ;
  • Lorsqu’on touche un objet récemment exposé à des gouttelettes de mucus ou de salive contaminées et qu’on se frotte ensuite les yeux, la bouche ou le nez.
Quels sont les principaux symptômes ?

Le symptôme le plus fréquent des oreillons est le gonflement des glandes salivaires (parotidite). Ce gonflement peut faire bomber la joue ou le cou d’un côté ou des deux.

les oreillons peuvent aussi se manifester par  :

  • Une fièvre ;
  • Des maux de tête ou des douleurs dans l’oreille ;
  • Une fatigue ;
  • Des douleurs musculaires ;
  • Une bouche sèche ;
  • Une difficulté à parler, à mastiquer ou à avaler ;
  • Une perte d’appétit…

Les symptômes peuvent être légers ou graves et durent habituellement sept à dix jours.
Dans un tiers des cas, la maladie est asymptomatique (sans signes), cependant les personnes porteuses du virus peuvent transmettre la maladie. Il est donc important de se faire vacciner contre les oreillons.

Quelles sont les principales complications ? 

En absence de vaccination, la maladie peut avoir des complications, telles que :

  • Orchite : Chez les adolescents et les jeunes adultes, l’orchite se caractérise par une inflammation d’un testicule. 7 à 10 jours après l’apparition des premiers symptômes, le testicule grossit et devient douloureux. Dans les cas les plus graves, l’orchite peut conduire à une stérilité.
  • Pancréatite : C’est une inflammation du pancréas qui entraîne de fortes douleurs abdominales.
  • Méningite (inflammation des méninges) qui se manifeste par:
    • Une fièvre;
    • Des céphalées;
    • Une raideur de la nuque.
  •  Encéphalite (inflammation du cerveau) est exceptionnelle, mais quand elle survient elle peut entraîner de graves séquelles telles que la perte de l’audition.
  • Risque de fausses couches pour les femmes enceintes lors du premier trimestre de la grossesse.
Quels sont les traitements ? 

Une consultation médicale est nécessaire pour poser le diagnostic.
Il n’y a pas de traitement antiviral spécifique des oreillons. Les symptômes peuvent être soulagés par :

  • Un repos au lit ;
  • Un traitement symptomatique prescrit par le médecin :
    • Médicaments antipyrétiques contre la fièvre ;
    • Médicaments antalgiques contre la douleur …
  • Des aliments doux et un apport de liquides peuvent également contribuer à soulager les symptômes ;
  • Les jus de fruits sont à éviter, car ils stimulent les glandes salivaires et accentuent ainsi la douleur .
Comment prévenir la maladie ? 

Les oreillons sont contagieux et nécessitent donc un isolement et une éviction scolaire jusqu’à guérison clinique.

Pour être protégé à vie, deux doses de vaccin combiné ROR contre la rubéole, les oreillons et la rougeole sont recommandées

(la 1 ère dose à l’âge de 12 mois et la 2ème  dose entre 16 et 18 mois)