Vie et Esprit Sain

VACCINATION CONTRE LA ROUGEOLE ET LA RUBÉOLE (RR) « Pourquoi? »

Pourquoi se vacciner contre la Rougeole et la Rubéole ?

La rougeole et la rubéole (RR) sont des maladies très contagieuses. En l’absence de vaccination, pratiquement tout le monde attrape ces maladies un jour ou l’autre.  Elles sont souvent sans gravité mais elles peuvent entraîner des complications parfois graves, voire mortelles.

Ces maladies sont parmi les plus contagieuses. Ainsi, une personne contaminée par la rougeole peut infecter entre 15 et 20 personnes (par comparaison une personne grippée contamine entre 1 et 3 personnes).

La vaccination répond à un double objectif :

  • Le premier c’est qu’elle permet une protection individuelle : elle te protège des maladies !
  • Le deuxième c’est de permettre une protection collective car elle bloque la transmission des germes des maladies entre les individus;

Les complications de la rougeole :

La rougeole est une maladie très contagieuse pouvant affecter enfants, adolescents et jeunes adultes, les complications les plus graves sont les pneumonies et les encéphalites (inflammation du cerveau) qui peuvent laisser des séquelles neurologiques graves.  Elle peut aussi occasionner : les otites et laryngites fréquentes, les bronchites, les convulsions (perte de connaissance), l’atteinte du cerveau et des poumons, l’atteinte des yeux pouvant aller jusqu’à la cécité, des diarrhées sévères…;

Les complications de la  Rubéole

  • La rubéole, chez la femme enceinte, peut engendrer des malformations fœtales graves.
  • Peuvent être la cause de: l’avortement, le retard de la croissance, le décès du nouveau-né, la cécité, la surdité ou des problèmes cardiaques.

Pour ces deux maladies, il n’y a pas de traitement spécifique efficace, la seule solution c’est la vaccination. 

Le calendrier national de la vaccination recommande d’effectuer 2 doses de vaccin anti rougeole rubéole :

la première dose à l’âge de 9 mois pour tous les enfants 

la deuxième dose est recommandée à l’âge de 18 mois

Un rattrapage vaccinal reste nécessaire pour toute personne

n’ayant pas compléter sa vaccination