Environnement et Santé

La pollution sonore

 Qu’est ce qu’une pollution sonore ?
Le bruit nous agresse constamment, nous pollue, c’est ce qu’on appelle la pollution sonore.

Il est possible cependant d’utiliser le terme de nuisance qui peut être approprié à la plus part des cas. La nuisance d’un bruit est définie comme une action agressive qu’un bruit exerce sur l’organisme, pouvant être caractérisée par les perturbations ou les altérations qu’elle apporte, qui peuvent être d’ordre physiologique ou pathologique.

 Quelles sont les sources de bruits ?

Les sources de bruits sont extrêmement diversifiées, on distingue :

 Bruit du trafic routier

C’est un type de bruit que le plus grand nombre de personnes sont exposées, au travail, à la maison. Le niveau sonore dépend du nombre de véhicules par heure et de leur vitesse, mais aussi de la proportion de poids lourds, du revêtement de la route et de la pente.

Bruit des chemins de fer

A niveau égal, ce type de bruit est ressenti comme étant moins gênant sue celui du trafic routier. Dans ce cas, le volume sonore dépend du nombre de trains, du matériel roulant, de la longueur des trains ainsi que de leur vitesse.

 Bruit des avions

Les vols de ligne concernent les régions situées à proximité des aéroports. Les appareils militaires et les avions de plus petites tailles peuvent également constituer des sources d’émissions.

 Bruits des industries

Dans les zones industrielles, les machines utilisées pour la fabrication de certains produits sont souvent très bruyantes. Elles peuvent générer un bruit considérable pour les habitants de proximité.

 Bruits des activités de loisirs

La musique amplifiée est à l’origine de troubles auditifs. De nombreux jeunes ont eu, après un concert ou une soirée, usage des écouteurs ou casques amplifiés…perçoivent des acouphènes ;

qui peuvent devenir permanents.

 Quels sont les effets des bruits sur la santé ?

Le bruit est un facteur de risque des pathologies auditives et de la surdité. Une exposition chronique au bruit peut aussi être la source de  perturbations  telles  que  troubles  du  sommeil,  vertiges, réduction du champ visuel, stress, spasme digestifs, fatigues excessive, irritabilité.,  anxiété, troubles  du  comportement  social,  affections  cardiovasculaires, etc.

 Comment se protéger contre les bruits ?

La mesure la plus efficace est de supprimer la source du bruit. Deuxième option, réduire les nuisances sonores. Voici quelques suggestions pour ce faire. Il s’agit des moyens de prévention les plus simples et les plus efficaces :

– Installer la chambre à coucher du côté calme du logement (à l’opposé de la rue).

– Contrôler et baisser si nécessaire le niveau sonore de la télévision, de la chaine Hi-Fi et surtout du baladeur .

– S’éloigner de la source du bruit (exemple : les enceintes acoustiques lors d’un concert) .

– Eviter les établissements qui fondent leur réputation sur un niveau sonore élevé .

– Réduire le temps d’exposition au bruit si c’est possible

– Réduire au maximum le volume sonore des jeux pour jeunes qui ont tendance à approcher les objets près du visage      (Tablettes, Smartphone…)

 Quels sont les moyens de protection ?

 Les bouchons d’oreilles : discrets et efficaces, ils limitent les risques de traumatisme et diminuent l’intensité du bruit. il est nécessaire d’utiliser des bouchons plus adaptés et performants.

 Les casques : ils restent particulièrement utilisés dans des environnements professionnels bruyants .

 Faire des pauses régulières et limiter l’écoute à une heure par jour à volume moyen.

                                                 En cas de sifflement dans les oreilles ou d’impression de douleur qui dure                                                  plus de 24h, il est préférable de consulter un service d’urgence ORL.