Maladies

LEISHMANIOSE CUTANÉE

Qu’est-ce que les leishmanioses ?
  • Ce sont des maladies parasitaires communes à l’homme et aux animaux ;
  • Il existe deux types de Leishmaniose :
    • Leishmaniose cutanée ;
    • Leishmaniose viscérale.
  • La leishmaniose cutanée (LC) reste la forme la plus fréquente, qui provoque des lésions cutanées, principalement des ulcères, sur les parties exposées du corps laissant des cicatrices définitives et des handicaps sévères ;
  • Au Maroc, la leishmaniose cutanée sévit dans les zones semi-arides du pays : régions de Marrakech, Béni Mellal, Meknès, Fès, Taza, Azilal … ;
  • L’infection par le parasite débute en milieu de l’été et atteint son maximum au début de l’automne ; 
  • Les leishmanioses sont des maladies à déclaration obligatoire (Arrêté ministériel N° 683-95 du 31 mars 1995).
Comment se fait la transmission de la LC ?

La transmission de la maladie se fait par piqûre d’insecte (phlébotome) femelle infectée par le parasite.

Les phlébotomes sont de petits moustiques de 2 à 3 mm qui ne vivent que dans les régions chaudes.

Le phlébotome, qui se nourrit du sang (hématophage), s’infecte lors de son repas en sang en piquant un hôte qui est aussi bien un homme ou un animal.

Quels sont les principaux signes de la LC ?
  • La lésion débute par une tâche rouge, siège au niveau de piqûre, devenant vite une papule (bouton) ;
  • La papule initiale, s’accroît et s’entoure d’une auréole rouge mais demeure parfaitement indolore avec peu de démangeaisons ;
  • Les parties atteintes sont les zones découvertes du corps, accessibles aux phlébotomes : la face, les mains, les avant-bras et les pieds ;
  • La lésion s’ulcère au centre de la papule, un liquide jaunâtre s’écoule et devient une croûte. Elle peut alors atteindre plusieurs centimètres de diamètre ;
  • L’évolution se fait vers la cicatrisation mais cette guérison est très lente, demande plusieurs mois, et laisse une cicatrice irréversible, glabre (sans poils) et dépigmentée.
Comment confirmer le diagnostic ?
  • Devant toute lésion cutanée ne régressant pas après 15 jours de traitement, une consultation médicale est nécessaire pour poser le diagnostic ;
  • Le diagnostic de certitude de la leishmaniose repose sur la mise en évidence du parasite dans le prélèvement fait par un professionnel de santé : frottis du produit de raclage de la lésion, biopsie cutanée.
Quel est le traitement ?

Le traitement vise à réduire la circulation du parasite et permettre une cicatrisation rapide. Il consiste en :

  • Une infiltration d’une solution injectable dans la lésion .
  • La cure sera répétée 2 fois par semaine jusqu’à guérison complète qui est obtenue généralement en 3 à 4 semaines.
Quelques conseils pour réduire le risque de transmission 
  • Pulvérisez le domicile par un insecticide ;
  • Utilisez des moustiquaires imprégnées d’insecticides pour éviter les piqûres d’insectes au someil ;
  • Aménagez l’environnement avoisinant le domicile (éliminer les flaques d’eau, les déchets ménagers, les excrétions d’animaux …) ;