Maladies

LA BOULIMIE « La faim sans fin »

La boulimie, c’est quoi ?

C’est un trouble du comportement alimentaire qui touche majoritairement les adolescentes et les jeunes femmes.
C’est un trouble qui n’est pas lié à la faim mais au stress, à l’anxiété, à l’angoisse, au manque de confiance en soi, à la solitude ou à l’ennui…Souvent il existe un fond dépressif, qui incite inconsciemment à « craquer ». La cause est donc d’ordre psychique.

Comment reconnaître la boulimie ?

Il s’agit d’une personne qui :

  • Mange une grande quantité d’aliments (en général des sucres et des produits très riches en calories) en un court laps de temps et souvent à des moments de solitude, en cachette, en ayant l’impression de perdre le contrôle face à sa consommation de nourriture.  Ces crises se produisent de façon régulière.
  • Va être préoccupée voire obsédée par son poids et son apparence physique :
  • Elle va avoir des sentiments de honte ou de dégoût de soi à la fin de la crise, et de culpabilité ;
  • Elle va suivre une diète alimentaire stricte mais sera suivie par des crises de boulimie ;
  • Tente d’éviter un gain de poids par des moyens inappropriés : exercices physiques excessifs, vomissements provoqués, abus de laxatifs, de diurétiques, lavements, jeûne, utilisation de médicaments ou produits naturels pour perdre du poids.
  • Va être d’humeur dépressive (sentiment de vide extrême et étouffant qui s’accompagne d’un retrait ou d’un isolement des activités normales).
Existe-t-il des complications ?

Il y a un risque :

  • D’altérer les dents et de les déchausser à cause de l’acidité du liquide gastrique qui remonte lors des vomissements répétés.
  • De provoquer de nombreux troubles digestifs(œsophagite, gastrite, reflux spontanés…).
  • D’éliminer des sels minéraux en trop grande quantité, ce qui entraînent un état de fatigue chronique, des crampes musculaires, des difficultés de concentration, une baisse des performances intellectuelles, des règles irrégulières, une perte de cheveux….La perte du potassium par exemple peut être responsable de palpitations cardiaques voir même d’ un arrêt cardiaque.
  • D’associer d’autres comportements d’addiction (cigarette, alcool, drogues, médicaments…).
Comment s’en sortir ?

Pour guérir de l’obsession et des comportements liés à cette obsession, il faut comprendre d’où vient le problème de personnalité et surtout, comment on l’entretient.
La boulimie nécessite une prise en charge thérapeutique pluridisciplinaire :

  • Psychiatrique ;
  • Nutritionnelle ;
  • Somatique : essentiellement dentaire, digestive et cardiaque ;
  • Sociale.

L’hospitalisation est rarement nécessaire (sauf en cas de risque suicidaire et de désordres physiques majeurs).
La guérison de la boulimie est possible, mais les rechutes sont fréquentes.

Ce qu’il faut retenir
La boulimie est un symptôme alimentaire d’un problème plus profond