Maladies

ÉNURÉSIE CHEZ LE JEUNE « Faire pipi au lit »

L’énurésie est un phénomène assez fréquent, il touche l’enfant de plus de 5 ans. Son caractère bénin et parfois honteux fait que ce trouble est souvent négligé, que ce soit par les médecins ou par les parents. Pourtant son diagnostic est plutôt simple…

Cette affection, si fréquente, fait le désespoir, non seulement des jeunes, mais aussi des parents et des médecins. En effet, il s’agit très rarement d’une maladie que l’on pourrait traiter mais plutôt d’un trouble fonctionnel d’origine souvent psychique.

Qu’est-ce que l’énurésie ?

C’est une miction complète, normale et involontaire survenant pendant le sommeil qui persiste ou apparaît chez l’enfant de plus de 5 ans. On parlera d’énurésie primaire si l’enfant n’a jamais été propre la nuit. Dans le cas du jeune, elle sera plutôt secondaire car elle fait souvent suite à une longue période de propreté.

Quelles sont les causes de l’énurésie ?

Les maladies qui peuvent être en cause dans l’énurésie sont très rares mais doivent être connues, car se sera le traitement de cette maladie qui amènera la guérison :

  • Infection urinaire ;
  • Calculs vésicaux ;
  • Inflammation de la verge ou de la vulve ;
  • Diabète (responsable d’une augmentation de la quantité des urines) ;
  • Des crises d’épilepsie nocturnes ;
  • Un régime uniquement végétarien (personne qui exclue de son alimentation toute chair animale : urines trop alcalins);

Il n’existe pas une unique explication à l’énurésie. Il semble cependant qu’elle traduise une immaturité de certaines fonctions urinaires et mictionnelles. De plus, le sommeil et le développement affectif sont souvent mis en cause, avec une prédominance de l’un ou de l’autre. C’est donc plus un symptôme qu’une véritable maladie.

Quel est le traitement en cas de persistance de l’énurésie ?

Avant tout traitement, il est indispensable de traiter de façon correcte une éventuelle infection urinaire et de dépister et prendre en charge la présence d’un diabète ou autre maladie.
Le traitement de base de l’énurésie repose sur l’éducation du jeune :

  • Apprentissage sur le fonctionnement de son corps ;
  • Acquisition de la propreté.

Si l’énurésie persiste, il existe des traitements efficaces à long terme et sans danger (comme la Desmopressine : médicament de synthèse qui mime l’action de l’hormone antidiurétique) qui sont très bien acceptés par le patient et la famille.

Il faut cependant faire le premier pas et ne pas hésiter à consulter un médecin, afin de se soigner.

 

Voici quelques conseils pratiques 
  • Des mesures d’hygiène : supprimer tout ce qui constitue une cause d’instabilité, de mauvais sommeil : bruits excessifs, lectures tardives. Un mode de vie calme avec un sommeil suffisant est souhaitable;
  •  La réduction des boissons : suppression de toute boisson surtout le soir, ou plutôt suppression de tous les aliments riches en eau (potage, laitage, quelques fruits ) avec alimentation compacte associée à une petite quantité de boisson;
  • Apprendre à diriger son jet, à l’arrêter ou débuter à volonté, de façon à maîtriser son acte;
  • Apprendre à être responsable de la propreté de son lit : nettoyage, changement de la literie…
  • Consulter un médecin si l’énurésie persiste.