Dossier du mois

DIABETE « PENSEZ AU TEST DE DEPISTAGE ! »

Qu’est-ce-que le diabète ?

  • Le diabète est un trouble de l’utilisation et du stockage des sucres apportés par l’alimentation ;
  • C’est une maladie chronique caractérisée par l’incapacité de l’organisme à maîtriser la quantité de glucose (sucre) dans le sang ;
  • Elle se traduit par un taux élevé de glucose dans le sang (hyperglycémie).

Quelles sont les principales causes de l’apparition du diabète ?

La maladie peut apparaître lorsque :

  • Le pancréas ne produit pas du tout d’insuline ou le produit en quantité insuffisante (Diabète type I) ;
  • L’organisme résiste à l’action de l’insuline (Diabète type II).

L’insuline, c’est quoi ?

  • L’insuline est l’une des deux hormones (l’autre hormone est le glucagon) fabriquées par le pancréas  qui assure la régulation de la concentration de glucose dans le sang. C’est une hormone hypoglycémiante qui diminue le taux de glucose dans le sang et favorise son utilisation par les tissus de l’organisme.
  • Le glucagon possède une fonction hormonale opposée à celle de l’insuline puisqu’il entraîne une hausse de la glycémie (hyperglycémiante).
  • La régulation de l’action de l’insuline et du glucagon permet de maintenir une glycémie correcte et appropriée à l’effort fourni par l’organisme.

L’insuline fonctionne comme une clé qui ouvre les cellules de l’organisme et

laisse le sucre y entrer pour donner à l’organisme toute l’énergie dont il a besoin

 

Quelles sont les facteurs de risques ?

Les facteurs qui augmentent le risque de développer le diabète sont comme suit :

  • Une alimentation mal saine ;
  • Le surpoids et l’obésité ;
  • La sédentarité, l’absence ou l’insuffisance d’activité physique ;
  • L’hypercholestérolémie et/ou l’hypertriglycéridémie ;
  • L’accouchement d’un enfant dont le poids de naissance est supérieur à 4 kg ;
  • L’hérédité : l’atteinte d’un des deux parents, d’un frère et/ou d’une sœur.

Quels sont les principaux signes qui font suspecter le diabète ?

Le diabète est souvent une maladie silencieuse, il ne se déclare que tardivement au stade des complications ou fortuitement à l’occasion d’un bilan pour une autre maladie. Voici quelques signes qui peuvent alerter et faire suspecter un diabète :

  • Besoin fréquent d’uriner (jour et nuit) et l’augmentation du volume des urines ;
  • Sensation de soif intense ;
  • Perte de poids inexpliquée avec conservation ou augmentation de l’appétit ;
  • Fatigue importante accompagnée de troubles de l’humeur ;
  • Perte de connaissance, voire coma ;
  • Infections répétitives touchant la peau, les gencives, la vessie, la vulve ou le prépuce ;
  • Mauvaise cicatrisation des plaies ;
  • Trouble de la vision ;

Comment diagnostiquer le diabète ?      

Le test de dépistage du diabète s’effectue, par le biais d’un examen très peu coûteux, par la mesure de la glycémie à jeun depuis au moins 8 heures.

Si le test de dépistage est positif, il faut consulter un médecin pour la confirmation du diabète et la prescription du traitement nécessaire et de mesures préventives.

Chiffres à retenir :

La valeur normale de la glycémie à jeun est comprise entre à 0,70 à 1,10 grammes/l ;

Le diabète est évoqué à partir du moment où la glycémie est supérieure ou égale à 1,26 g/L à jeun.

 

Comment peut-on prévenir le diabète ?

Voici quelques conseils pratiques pour la prévention du diabète :

  • Surveillez votre poids

L’Indice de la Masse Corporelle (IMC) ou Body Masse Index (BMI) : c’est le standard pour évaluer les risques liés au surpoids et à l’obésité.

Il est important de maintenir votre poids corporel normal : IMC compris entre 18 et 24,9 kg/m²

  • Pratiquez une activité physique régulièrement 

La pratique d’une activité physique régulière permet de prévenir le développement du diabète et ses complications ;

  • Adoptez une alimentation saine et équilibrée

L’alimentation saine et équilibrée permet de diminuer les risques de développer des maladies cardiovasculaires et des maladies chroniques, comme le diabète.