Maladies

DERMATOPHYTOSES (Mycoses)

Dermatophytoses, c’est quoi ?

Les dermatophytoses sont des affections très contagieuses causées par des champignons (Trichophyton, Microsporum et Epidermophyton), qui ont une affinité pour la kératine (constituant essentiel de la peau, des cheveux, des ongles…).

Chez l’Homme, ces champignons attaquent la kératine de la peau, des cheveux et des ongles. Ils peuvent être responsables d’infections cutanées superficielles appelées :

  • Teignes (cuir chevelu) ;
  • Intertrigo (peau) ;
  • Onychomycoses (ongles) ;
Comment se fait la contamination ?

La contamination peut se faire par :

  • Un contact direct interhumain ;
  • L’intermédiaire de sols souillés par des squames issues de la peau parasitée (salle de bains, salles de sport, douches collectives, piscines…) ;
  • Des objets divers (peignes, brosses, tondeuses, vêtements, chaussettes, serviettes, tapis…) ;
  • Contact direct ou indirect (caresses, poils virulents …) avec un animal de compagnie ou d’élevages (chien, chat, cheval…).
Quels sont les principales manifestations cliniques ? 

Teignes ou mycose du cuir chevelu :

La teigne est une affection bénigne mais très contagieuse du cuir chevelu. Elle se manifeste par :

  • une tache rouge et arrondie dépourvue de cheveux et souvent recouverte de squames fines, de croûtes ou parfois même de pus ;
  • Les cheveux sont coupés courts, raréfiés, voire absents ;
  • Certains types de teignes peuvent comporter de très nombreuses petites plaques de 1 à 5 millimètres de diamètre où les cheveux sont cassés à ras.

C’est une maladie simple à diagnostiquer. L’observation clinique permet au médecin d’examiner les lésions cutanées caractéristiques et de poser le diagnostic.

Intertrigo ou mycose de la peau :

L’intertrigo se manifeste par une inflammation au niveau des plis de la peau (aine, aisselle, espace entre les doigts ou les orteils, nombril, sous les seins…).

  • La plus connue de ces atteintes est le pied d’athlète qui se caractérise par :
  • Rougeurs entre les orteils (en générale le 4ème et le 5èmeorteil) ;
  • Fissures ou crevasses ;
  • Démangeaisons ;

Ces manifestations cutanées sont fréquentes chez toutes personnes portant des chaussures fermées favorisant la transpiration et la macération (sportifs, pêcheurs…).

  • L’atteinte au niveau des plis(l’aine, aisselle,sous les seins…)peut se traduire par :
    • Une inflammation (plaques rougeâtres), parfois suintante ;
    • Des démangeaisons
    • Des surinfections…

L’obésité et le diabète favorisent l’apparition de ces mycoses des plis, du fait de la macération. Il est donc nécessaire d’essayer de :

  • Perdre du poids si possible ;
  • Équilibrer son diabète ;
  • Veiller à une bonne hygiène de ces zones très sensibles l’aine, aisselle,sous les seins …).

Onychomycoses ou mycose des ongles :

La lésion débute au niveau de la peau entre les orteils. Il se forme une fissure de la peau (entre le quatrième et le cinquième orteil) qui précède plusieurs mois ou années la contamination des ongles.

L’atteinte des onglespeut se traduire par les symptômes suivants :

  • Un coin d’ongle décollé, épaissi, de couleur blanc jaunâtre. Le grattage sous l’ongle retire une poudre blanchâtre et contagieuse ;
  • Une traînée brun jaunâtre qui forme un trait sur l’ongle ;
  • Des taches blanches
Quel est le traitement ? 

Les dermatophytoses ne sont pas dangereuses dans la majeure partie des cas, mais elles nécessitent un traitement très long pour éliminer le processus de prolifération et éviter tout problème de contamination et de récidive.

Le diagnostic de la maladie doit être fait par un médecin qui pourra conseiller la pratique d’un examen mycologique pour confirmation du diagnostic et ce avant de démarrer un traitement antifongique local et parfois traitement oral simultané.

Quelques conseils pour éviter ces types de mycose
  • Garder une bonne hygiène corporelle ;
  • Séchez toujours vos pieds, surtout entre les orteils ;
  • Portez des chaussettes qui absorbent la sueur (en coton ou en laine) et les changez chaque jour ;
  • Porter des sandales dans les lieux publics humides (salle de bains, salles de sport, douches collectives, piscines…) ;
  • Eviter les chaussures étroites ou serrées ;
  • Eviterles vêtements très serrés ;
  • Eviter le partage des serviettes de toilettes, despeignes, des sandales… ;
  • Demandez conseil à votre médecin en cas de besoin.