Maladies

DÉCHIRURE MUSCULAIRE « Claquage »

C’est quoi ?

Elle correspond à la déchirure plus ou moins importante de fibres musculaires suivie d’une hémorragie à l’endroit de la lésion. C’est un accident très fréquent chez les sportifs.

Quelles sont les causes ?
  • Une contracture trop violente et trop rapide ;
  • Un choc sur un muscle contracté.
Quels sont les facteurs favorisants ?
  • Mauvais voire absence d’échauffement ;
  • Entrainement excessif ;
  • Entrainement irrégulier ;
  • Prise d’anabolisants ou de corticoïdes ;
  • Hydratation insuffisante ;
  • Mauvais état hygiéno-diététique.
Quels sont les muscles les plus touchés ?
  • Les muscles du mollet ;
  • Les muscles de la cuisse.
Quels sont les signes cliniques d’une déchirure musculaire au niveau des mollets ?

Une déchirure musculaire ne passe jamais inaperçue. Elle se manifeste par :

  • Une douleur immédiate, localisée, violente (sensation de coup de poignard) ;
  • Une chute (possible mais peu fréquente) ;
  • Un arrêt immédiat de l’activité en cours ;
  • Un appui douloureux ;
  • Une marche douloureuse, voire impossible.
Ce qu’il ne faut pas faire 
  • La poursuite de l’activité à tout prix ;
  • Le massage.
Ce qu’il faut faire en urgence en cas de déchirure musculaire 
  • Arrêter l’activité sportive ;
  • Consulter en urgence un médecin pour une meilleure prise en charge.
Comment éviter une déchirure musculaire ?
  • Une alimentation saine et équilibrée ;
  • Une hydratation adaptée (1,5 litre en moyenne par jour, cette quantité augmente en fonction de l’intensité de l’activité physique, s’hydrater avant, pendant et après l’activité sportive) ;
  • Un échauffement sérieux ;
  • Un entrainement progressif.

Attention !

Évitez de prendre des bains chauds juste après une activité physique