Vie et Esprit Sain

AID EL ADHA « Dangers de la dissémination du parasite responsable du kyste hydatique ! »

Kyste hydatique, qu’est-ce que c’est ?
  • C’est une maladie parasitaire due aux œufs d’un parasite (Ténia) appelé « Echinococcus granulosus » ;
  • L’Homme peut se contaminer accidentellement lors de l’ingestion d’aliments contaminés par les déjections d’un chien porteur du parasite ou lorsqu’il porte à sa bouche ses mains sales et ce après :
    • Manipulation d’excréments de chien ;
    • Jardinage ;
    • Caresses d’un chien ayant des œufs sur les poils…
  • La maladie est souvent localisée au niveau du foie, mais peut aussi se développer dans plusieurs organes (poumon, rein, cerveau…);
Quels sont les principaux signes de la maladie ?

Le kyste hydatique est souvent asymptomatique pendant une longue période de temps.
La maladie est le plus souvent de découverte fortuite lors d’un examen clinique et/ou un bilan radiologique (échographie abdominale, radiographie thoracique…) :
Les signes les plus communs du kyste sont :

  • Sensation de pesanteur, ballonnement, constipation ;
  • Douleurs de l’hypocondre droit (partie droit de l’abdomen située directement sous le diaphragme) ;
  • Hépatomégalie (augmentation du volume du foie) ;
  • Douleurs thoraciques ;
  • Fièvre, toux, gêne respiratoire, hémoptysies (crachats abondants de sang) ;
  • Démangeaisons avec des éruptions cutanées …
Quels sont ses principales complications ?

Parmi les complications du kyste hydatique, On peut citer :

  • La rupture ou l’infection du kyste ;
  • Un abcès hépatique ;
  • La compression des voies biliaires en cas de kyste hépatique ;
  • Les phénomènes allergiques graves secondaires à des ruptures de kyste, comme par exemple un choc anaphylactique ;

Ces complications sont le plus souvent graves et
doivent être prises en charge en urgence

Comment traiter et prévenir la maladie ?
  • Le traitement de la maladie est essentiellement chirurgical par ablation de la masse kystique.
  • La prévention de la maladie reste le meilleur moyen de lutte, elle consiste à :
    • Se laver les mains soigneusement avant chaque repas et surtout après avoir touché la terre (jardinage) et/ou caressé un animal (chien, mouton…) ;
    • Rincer abondamment à l’eau courante les fruits et légumes cueillis ;
    • Ne pas manger des plantes et/ou légumes crus : les faire cuire pour détruire le parasite (la congélation ne tue pas les œufs) ;
    • Ne pas porter ses mains à sa bouche surtout lorsqu’elles sont sales et en particulier dans la nature ;
    • Ne vous laissez pas lécher le visage et évitez le léchage des mains par vos chiens et vos chats ;
    • Ne jamais toucher un animal sauvage ;
    • Mettez des gants pour travailler si vous êtes travailleur forestier, agriculteur, …

Vu le risque élevé de contamination lors de la fête de l’Aïd El Adha, Voici quelques règles d’hygiène à respecter durant cette période :

Faire contrôler le mouton sacrifié par le vétérinaire 
Examiner avec précaution les abats (foie, poumons,…) à la recherche des kystes ou vésicules remplis d’eau 
Faire bouillir ou brûler les abats et les autres viscères du mouton qui portent des boules d’eau
et les enterrer profondément sous terre (50 cm), et ce, pour éviter que les chiens errants ne les déterrent