DÉCHIRURE MUSCULAIRE « Claquage »

C’est quoi ?

Elle correspond à la déchirure plus ou moins importante de fibres musculaires suivie d’une hémorragie à l’endroit de la lésion. C’est un accident très fréquent chez les sportifs.

Quelles sont les causes ?

  • Une contracture trop violente et trop rapide ;
  • Un choc sur un muscle contracté.

Quels sont les facteurs favorisants ?

  • Mauvais voire absence d’échauffement ;
  • Entrainement excessif ;
  • Entrainement irrégulier ;
  • Prise d’anabolisants ou de corticoïdes ;
  • Hydratation insuffisante ;
  • Mauvais état hygiéno-diététique.

Quels sont les muscles les plus touchés ?

  • Les muscles du mollet ;
  • Les muscles de la cuisse.

Quels sont les signes cliniques d’une déchirure musculaire au niveau des mollets ?

Une déchirure musculaire ne passe jamais inaperçue. Elle se manifeste par :

  • Une douleur immédiate, localisée, violente (sensation de coup de poignard) ;
  • Une chute (possible mais peu fréquente) ;
  • Un arrêt immédiat de l’activité en cours ;
  • Un appui douloureux ;
  • Une marche douloureuse, voire impossible.

Ce qu’il ne faut pas faire 

  • La poursuite de l’activité à tout prix ;
  • Le massage.

 Ce qu’il faut faire en urgence en cas de déchirure musculaire

  • Arrêter l’activité sportive ;
  • Consulter en urgence un médecin pour une meilleure prise en charge.

 Comment éviter une déchirure musculaire ?

  • Une bonne hygiène de vie ;
  • Une alimentation équilibrée ;
  • Une hydratation adaptée (1,5 litre en moyenne par jour, cette quantité augmente en fonction de l’intensité de l’activité physique, s’hydrater avant, pendant et après l’activité sportive) ;
  • Un échauffement sérieux ;
  • Un entrainement progressif.

Évitez de prendre des bains chauds immédiatement après toute activité physique

Version arabe de l’article

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer